Tuto tricot Monter les mailles

A quoi ça sert de monter les mailles ?

Monter les mailles, c’est la première étape de tout projet tricot. L’idée est de créer des mailles, c’est-à-dire des boucles de laine, et de les positionner sur une de vos aiguilles. En fonction du modèle que vous avez à tricoter, vous aurez une certaine quantité de mailles à monter. Tout au long de l’avancée de votre ouvrage tricot, vous allez faire passer vos mailles d’une aiguille à l’autre. Dit comme ça, ça paraît très abstrait. Mais avec un bon tuto vidéo pour monter les mailles ça sera très facile !  En bas de page, on vous explique aussi comment monter les mailles en cours d’ouvrage.

Quelle technique suivre pour monter les mailles ?

Chez Biboudou, la méthode qu’on adore pour répondre à la question “comment monter les mailles ?” (parce qu’elle est plus facile à comprendre tout simplement) c’est la méthode dite “du pouce” :

Prenez votre pelote et déroulez la longueur de fil indiquée dans vos instructions.

Placez votre pelote à gauche de votre aiguille et tirez le fil avec votre main droite.

Si vous connaissez la longueur de vos aiguilles, chez Biboudou par exemple elles mesurent 25 cm, servez-vous en comme d’un repère pour dérouler la bonne longueur de fil. On est pas au centimètre près alors on ne va pas commencer à sortir son double décimètre hein.

Une fois la bonne longueur obtenue, enroulez votre fil autour de votre aiguille en passant bien le fil devant l’aiguille et non derrière. C’est une petite erreur d’inattention fréquente à laquelle on ne pense pas et qui chez Biboudou, le temps qu’on la repère, nous a rendu chèvre quand on s’est mis au tricot. 

En gardant une tension raisonnable sur votre fil, enroulez-le ensuite autour de votre doigt, en étant bien vigilant à passer votre doigt devant le fil. Ensuite, repliez votre doigt comme un crochet de manière à bloquer le fil. Faites passer ensuite votre fil dans la boucle que vous avez créée autour du doigt. 

Prenez le fil (il est du côté de la pelote à gauche) et enroulez-le autour de l’aiguille en passant par le dessus. 

Ensuite accrochez-vous, ça accélère. Récupérez la boucle du crochet entre vos doigts et faites passer la pointe de l’aiguille au travers. Enfin, tirez doucement le fil de droite pour serrer les mailles. 

Attention cependant, il ne faut vraiment pas trop tirer sur le fil sinon les mailles seront trop serrées et elles seront compliquées à tricoter par la suite.

Si tout va bien, vous avez maintenant deux mailles sur votre aiguille. Bravo ! C’est le début d’un beau tricot. Pour ajouter de nouvelles mailles, recommencez à chaque fois à partir de l’étape dite “du crochet” :

  • En gardant une tension raisonnable sur votre fil, enroulez-le autour de votre doigt, en étant bien vigilant à passer votre doigt devant le fil. Ensuite, repliez votre doigt comme un crochet de manière à bloquer le fil. Faites passer ensuite votre fil dans la boucle que vous avez créée autour du doigt. 
  • Prenez le fil (il est du côté de la pelote à gauche) et enroulez-le autour de l’aiguille en passant par le dessus. 
  • Récupérez la boucle du crochet entre vos doigts et faites passer la pointe de l’aiguille au travers. Enfin, tirez doucement le fil de droite pour serrer les mailles. 

Une fois que vous avez choppé “le truc”, c’est pas sorcier, vous continuer à monter le nombre de mailles indiquées dans vos instructions. Attention, c’est très important d’avoir vraiment le nombre de mailles exact. Une maille en trop ou une maille en moins et votre ouvrage va tirer la tronche. Comptez-les tout simplement !

Bof, et si je veux tester une autre technique ?

Dites-donc le ronchon du fond ça va hein. Nous chez Biboudou on a décidé de vous partager notre méthode préférée pour monter les mailles mais on n’a jamais prétendu que c’était la seule ! On dit juste que c’est, à nos yeux, la plus simple. Mais si d’aventure vous êtes dans le doute, il en existe de nombreuses autres sur lesquelles vous pourriez faire vos armes de tricoteur-euse. Chacune ont des avantages différents : par exemple vous permettre de créer un ourlet ou de rajouter une bordure. Mais nous préférons ne pas rentrer dans le détail de toutes les techniques pour monter les mailles parce que chez Biboudou on s’adresse avant tout aux débutants ! 

On vous raconte quand-même la méthode à l’anglaise…

Avec cette méthode pour monter les mailles, nul besoin d’avoir un pouce hyper musclé. Cette fois-ci vous utiliserez vos deux aiguilles à tricoter. Vous n’aurez pas non plus besoin de mesurer le fil nécessaire pour monter vos mailles, ça va dérouler tout seul depuis votre pelote.  Si vous voulez savoir pourquoi cette méthode est dite “à l’anglaise”, on n’en sait rien. En revanche, le plus de cette technique est que vous aurez des “bords” de tricot un peu plus nets qu’avec notre petite méthode du pouce. Concrètement, ça veut dire qu’un jour, si vous devenez the pro du tricot et que vous voulez tricoter par exemple un pull, et qu’à un moment vous voulez ajouter une bordure supplémentaire, cette technique de montage vous aura été précieuse.

On vous souhaite bien sûr d’arriver à ce niveau d’expertise tricot !

Comme on est pas des pros de cette technique, on vous renvoie vers ce blog qui vous en dira plus.

On tient quand-même à vous préciser qu’à nos yeux, cette technique est beaucoup moins simple à réaliser quand on est un débutant. Et a priori si vous lisez ces lignes c’est que vous l’êtes certainement. Aucun problème avec ça d’ailleurs, on vous rappelle que chez Biboudou, on a été nous aussi des débutants du tricot. Et pas très doués de surcroît !

Et pour monter les mailles en cours d’ouvrage ?

Facile ! On vous montre ici comment monter des mailles en cours d’ouvrage, c’est à dire comment rajouter de nouvelles mailles à tricoter “sorties de nulle-part” (à ne pas confondre avec l’augmentation – on vous montre comment on fait dans un autre tuto vidéo, RDV sur notre chaîne !) Vous verrez qu’ici on parle encore une fois du “Point A” : c’est le petit surnom qu’on donne chez Biboudou au “point mousse” ou au fait de tricoter à l’endroit. Si vous n’êtes pas au clair sur ce que c’est, dirigez-vous sur notre chaîne pour trouver le tuto correspondant.

Vous verrez chez Biboudou, on monte des mailles en cours d’ouvrage pour réaliser nos écharpes pour bébé en kit. Mais si jamais vous tricotez autre chose, cette technique marche aussi quoi qu’il arrive.

Généralement, si vous avez besoin de monter des mailles en cours d’ouvrage, c’est que vous vous apprêtez à faire un trou. Oulala ! Pas de panique, c’est un trou souhaité ! Vous êtes peut-être en train de tricoter une boutonnière, ou comme pour nous chez Biboudou, en train de tricoter un trou dans lequel on viendra passer notre écharpe pour la nouer autour du cou (c’est un modèle feuille). 

Quelle est la technique alors ?

Commencez à tricoter une maille avec le point A (=maille envers = point mousse). En temps normal, vous devez pousser votre maille hors de l’aiguille de gauche pour finaliser. Sauf que là non.

Venez piquer par le devant la dernière maille de l’aiguille de droite avec l’aiguille de gauche. Vous récupérez ainsi une nouvelle maille à tricoter sur l’aiguille de gauche ! Good job !

Encore une fois, on vous montre comment procéder en tuto tricot vidéo :